Un environnement politique stable et un faible risque :

Une fiscalité favorable:

  • 10 % d’impôt sur les sociétés, le taux de l’impôt étant de 0 % dans les régions du pays où le niveau du chômage est élevé
  • taux d’imposition forfaitaire de 10 % sur les revenus des personnes physiques
  • taux d’imposition de 5 % sur les dividendes et les bonis de liquidation
  • taux d’imposition de 0 % sur les dividendes des assujettis de l’Union européenne
  • Il n’y a pas de limites pour la l’exportation des bénéfices après le prélèvement des impôts

Faibles coûts d’exploitation:

  • un niveaux compétitifs des rémunérations,
  • une main-d’œuvre qualifiée et multilingue
  • une soutient financier apporté par l’État aux projets d’investissement prioritaires
  • une des destinations plus attrayantes pour l’externalisation des activités commerciales